Bakers Journal

News Business and Operations Staffing
Canada’s food and beverage manufacturing associations launch national campaign for an Emergency Foreign Worker Program

December 15, 2021  By Bakers Journal


Canada’s leading food and beverage manufacturing associations have launched a national campaign for an Emergency Foreign Worker Program to address industry’s pressing labour crisis.

The food and beverage industry, which as Canada’s largest manufacturing sector employs almost 300,000 workers, is currently facing a debilitating workforce crisis, with companies reporting vacancy rates of more than 20 per cent, the association said in its newsletter. “The inability to secure a strong and stable workforce is impacting food security and economic recovery and is undermining our ability to support a domestic agriculture and food system.”

In November, industry asked Canada’s federal and provincial Agriculture Ministers to implement immediate actions to alleviate the labour crisis facing the food and beverage manufacturing sector now and over the coming 18 months, with a focus on an emergency Foreign Workers Program. FBC-ABC, Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ), Food and Beverage Ontario, CPEPC, the Canadian Meat Council, BC Food & Beverage, Food & Beverage Manitoba, Food & Beverage Atlantic, the Baking Association of Canada and the Canadian Produce Marketing Association have now joined forces to launch a national lobbying and communications campaign in support of this request.

The associations are asking the federal government to implement an Emergency Foreign Worker Program by Jan. 31, 2022, at the latest, and that it remain in place for 18 months, through to summer 2023, during which time more permanent and long-term solutions to industry’s labour issues should be identified and phased in. The full program would include:

Advertisement
  • increasing the Temporary Foreign Worker (TFW) cap to 30 per cent
  • implementing measures to increase TFW application processing capacity and reduce processing times
  • immediately piloting an expedited application process for small and mid-sized businesses
  • introducing immediate pathways to permanent residency for TFWs through a new Pathways to Permanence Program for Food and Beverage Manufacturing Workers
  • implementing a pilot program with industry that directs refugees to the food and beverage manufacturing sector

In the federal Fall Economic Statement, released this week, Finance Minister Chrystia Freeland announced $85 million over the coming year to process permanent resident and temporary resident applications and reduce processing times in key areas affected by the pandemic and to speed up the process to citizenship for permanent residents already in Canada. The FBA-ABC said this announcement supports its request to increase resources to process applications for TFWs.

The government has further committed to come forward with a further strategy to address labour shortages: “… some sectors were experiencing shortages prior to the pandemic that may take longer to resolve as businesses struggle to find enough workers with the required set of skills. Canada’s commitment to increase immigration levels and reduce backlogs should help alleviate pressure. The government has also committed to come forward with a further strategy to address labour shortages and will do so next year.”

The association will be reporting to its members and interested parties weekly on the progress of this campaign. It is identifying companies that want to support the campaign. To participate– through media interviews, lobby meetings, and social media profiles, contact Kathleen Sullivan at ksullivan@fbc-abc.com or the BAC’s Martin Barnett at mbarnett@baking.ca.

En francais:

Les principales associations canadiennes de fabricants d’aliments et de boissons lancent une campagne nationale pour la mise en œuvre d’un Programme des travailleurs étrangers d’urgence pour remédier à l’urgente crise de la main-d’œuvre dans le secteur

Le secteur des aliments et des boissons est le plus grand secteur manufacturier au Canada, employant quelque 300 000 travailleurs. À l’heure actuelle, il fait face à une débilitante crise de la main-d’œuvre, et certaines entreprises signalent des taux d’inoccupation de plus de 20 %. L’incapacité à acquérir et à maintenir en poste une main-d’œuvre robuste nuit à la sécurité alimentaire et à la reprise économique du pays, en plus de compromettre sa capacité à soutenir son système agricole et alimentaire.

En novembre, des acteurs du secteur ont exhorté les ministres fédérale et provinciaux de l’Agriculture à mettre en œuvre des mesures immédiates pour atténuer la crise de la main‑d’œuvre dans le secteur de la fabrication des aliments et des boissons – dès maintenant et au cours des 18 prochains mois, en mettant l’accent sur un Programme des travailleurs étrangers d’urgence. ABC-FBC, le Conseil de la transformation alimentaire du Québec, Food and Beverage Ontario, le Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de volailles, le Conseil des viandes du Canada, BC Food & Beverage, Food & Beverage Manitoba, Aliments et boissons Atlantique, l’Association canadienne de la boulangerie et l’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes se sont maintenant unis pour lancer une campagne nationale de lobbying et de communication pour soutenir cette demande.

Programme des travailleurs étrangers d’urgence

Des associations nationales exhortent le gouvernement fédéral à mettre en œuvre un Programme des travailleurs étrangers d’urgence d’ici le 31 janvier 2022 et à le maintenir en vigueur pendant 18 mois, soit jusqu’à l’été 2023, de sorte à élaborer et à mettre progressivement en œuvre des solutions plus durables aux problèmes de main-d’œuvre du secteur. Le Programme des travailleurs étrangers d’urgence complet comprendrait les mesures suivantes :

  • Augmenter le plafond de pourcentage de travailleurs étrangers temporaires à 30 %;
  • Adopter des mesures visant à accroître la capacité de traitement des demandes de travailleurs étrangers temporaires et à réduire les délais de traitement;
  • Mettre immédiatement en œuvre un projet pilote pour accélérer le processus de demande pour les petites et moyennes entreprises;
  • Mettre immédiatement en œuvre de nouvelles façons d’obtenir la résidence permanente pour les travailleurs étrangers temporaires par l’entremise d’un nouveau programme de voies d’accès à la résidence permanente pour les travailleurs du secteur de la fabrication des aliments et des boissons;
  • Mettre en œuvre, en collaboration avec le secteur, un programme pilote visant à orienter les réfugiés vers des emplois au sein du secteur de la fabrication des aliments et des boissons.

La Mise à jour économique et budgétaire promet des fonds pour le traitement des demandes de TET et d’immigration

Dans le cadre de la Mise à jour économique et budgétaire publiée cette semaine, la ministre des Finances Chrystia Freeland a annoncé l’octroi de 85 millions de dollars au cours de la prochaine année pour traiter les demandes de résidence permanente et temporaire et réduire les délais de traitement dans des secteurs clés touchés par la pandémie, une mesure qui permettra également d’accélérer le processus menant à la citoyenneté pour de nombreux résidents permanents déjà au Canada. Cette annonce cadre pleinement avec notre demande visant à augmenter les ressources pour le traitement des demandes de TET. Le gouvernement s’est également engagé à présenter une autre stratégie pour remédier aux pénuries de main-d’œuvre et il le fera l’an prochain.

« … certains secteurs connaissaient des pénuries avant la pandémie, lesquelles pourraient prendre plus de temps à se résoudre, car les entreprises peinent à trouver suffisamment de travailleurs qui possèdent les compétences requises. L’engagement pris par le Canada à accroître les niveaux d’immigration et à réduire les arriérés devrait contribuer à atténuer la pression. Le gouvernement s’est également engagé à présenter une autre stratégie pour remédier aux pénuries de main-d’œuvre et il le fera l’an prochain. »

Nous vous ferons rapport de nos progrès chaque semaine. ABC-FBC et ses membres sont à la recherche d’entreprises qui souhaitent soutenir la campagne. Pour participer – par l’entremise d’entretiens avec les médias, de réunions de lobbying et de profils sur les médias sociaux – veuillez communiquer avec Kathleen Sullivan at ksullivan@fbc-abc.com ou Martin Barnett de l’Association canadienne de la boulangerie at mbarnett@baking.ca.

 


Print this page

Advertisement

Stories continue below